SAVE THE DATE : « des retenues d’eau dans le contexte languedocien ? » : une table ronde organisée par des étudiants en Sciences de l’Eau de Montpellier pour comprendre les éléments du débat

SAVE THE DATE : « des retenues d’eau dans le contexte languedocien ? » : une table ronde organisée par des étudiants en Sciences de l’Eau de Montpellier pour comprendre les éléments du débat

Le 14 février 2023, de 16h à 18h, campus de Montpellier La Gaillarde, en présence (amphi 208) et à distance. Inscription gratuite mais indispensable.

Inscription gratuite mais obligatoire

Babacar, Manon, Olivier et Santiago sont 4 étudiants du Master 2 Sciences de l’Eau – Parcours Eau & Agriculture, une formation co-accréditée par l’Institut Agro Montpellier, AgroParisTech et l’Université de Montpellier. A l’automne 2022, tandis que les « méga-bassines » occupent l’actualité, ils soumettent l’idée d’organiser une table ronde sur la question du stockage d’eau pour des usages agricoles dans l’ex Languedoc-Roussillon, pour « poser les éléments du débat » et « dépasser l’affrontement binaire ».

Avec le soutien de leurs enseignants et du collectif de la Chaire partenariale Eau, Agriculture et Changement climatique, ils ont travaillé plusieurs semaines pour proposer à leurs camarades et au grand public une table ronde de 2h, pendant laquelle ils animeront des échanges entre professionnels de l’eau, agriculteurs, chercheurs et associations (par ordre alphabétique) :

  • Philippe Boisson, agriculteur, président de la coopérative agricole « Origine Cévennes » (30)
  • Michel Garcia, agriculteur, élu à Villeveyrac et vice-président Sète-Agglopôle (34), président de la Commission Locale de l’Eau du SAGE Thau-Ingril
  • François Gontard, directeur adjoint de l’aménagement et du patrimoine, BRL
  • Marielle Montginoul, chercheuse économiste INRAE, UMR G-EAU (Gestion de l’Eau, Acteurs, Usages), présidente du conseil scientifique de l’Agence de l’Eau Rhône-Méditerranée & Corse
  • Simon Popy, président de la fédération France Nature Environnement Languedoc-Roussillon

Photo des étudiants
Les étudiants de M2 Sciences de l’Eau à l’initiative de l’événement (de gauche à droite) : Olivier Meyer, Babacar Junior Mbaye, Santiago Mass (et Manon Bonnet, absente ici)

« On se rend compte qu’on traite de sujets très techniques, mais aussi très politiques, et qui engagent l’avenir de nos territoires sur tous les plans : écologique, économique, social… Ce serait dommage de débattre sans tenter de comprendre toutes les implications. »

« C’est important de se placer dans le contexte régional pour réfléchir. En Languedoc, les projets ne sont pas comparables aux « méga-bassines » du Grand Ouest. Il faut savoir de quoi on parle exactement. Les points de débat ne manquent pas dans la région, mais ne se posent pas de la même manière. »

Babacar, Olivier, Santiago (étudiants en master 2 Sciences de l’Eau à Montpellier)

« Nous nous réjouissons que les étudiants s’approprient des sujets aussi délicats et ambitieux. Leurs questionnements obligent toute la communauté professionnelle de l’eau et de l’agriculture. »

Elise Bourru, responsable de l’unité d’enseignement
Julien Leconte, animateur pédagogique et scientifique de la Chaire EACC